MENU

Développement durable et action climatique : approche d’une banque d’investissement

Numéro 11: 2/12/2022 Développement durable

Notre Comité de Développement Durable s'est récemment entretenu avec Edouard O'Neill, directeur général à Hong Kong et responsable des financements structurés en Asie chez Crédit Agricole CIB. Le Crédit Agricole CIB (CACIB) soutient notre établissement dans sa démarche écologique et sponsorise l'installation de nos prochains panneaux solaires. Nous vous invitons à lire les propos d'Edouard O'Neill sur l'importance qu'accorde CACIB au développement durable et au climat.

1 - En tant que banque d'investissement, que signifient pour vous le développement durable et l'action climatique ?

Le changement climatique engendre des risques financiers pour nos clients, et la décarbonisation est également devenue un sujet important pour nombre d'entre eux. D'autre part, le développement durable ne consiste pas seulement à réduire l'impact négatif que nous avons sur l'environnement, mais aussi à créer de nouvelles opportunités et de nouvelles voies de croissance pour les entreprises. Au Crédit Agricole CIB, le client est au cœur de chacune de nos décisions, c'est pourquoi nous les aidons à relever ces défis et à saisir ces opportunités.

2- Quelles mesures et actions concrètes ont-elles été prises par Crédit Agricole CIB pour limiter le réchauffement climatique ? 

Crédit Agricole CIB est un pionnier dans le soutien des projets respectueux de l'environnement et dans le développement du marché de la finance durable.

En tant que membre de la Net Zero Banking Alliance (NZBA), notre groupe s'est engagé à aligner ses portefeuilles de prêts et d'investissements sur des émissions de carbone nettes nulles d'ici 2050.

Parmi nos nombreux autres engagements sectoriels, nous avons mis en œuvre un retrait progressif programmé du charbon thermique conformément aux objectifs de l'Accord de Paris, et nous nous engageons à faire preuve de transparence en termes d'exposition au charbon.

Nous continuerons à soutenir nos clients dans leur transition énergétique et dans leur stratégie de décarbonisation. Pour mener ce projet à terme, nous avons adapté et continuerons d'adapter notre organisation à la finance durable, notamment en développant notre équipe de banque d'investissement durable de premier ordre dans les zones géographiques et les secteurs clés.

3- Comment mesurez-vous les progrès et l'impact de ces actions ?

Nous sommes l'une des premières banques mondiales à suivre et à mesurer l'empreinte carbone de notre portefeuille de prêts.

À travers notre groupe, nous nous sommes engagés à atteindre des objectifs de réduction des émissions à moyen terme, conformément aux critères et aux recommandations de la Science-Based Targets Initiative (SBTi). Le Groupe a également rejoint la NZBA pour aligner les émissions de gaz à effet de serre générées par nos propres activités de financement et d'investissement avec un objectif d'émissions nulles d'ici 2050.

4- Quel rôle jouez-vous en tant que banque d'investissement pour aider les entreprises à atteindre la neutralité carbone ?

Les banques jouent un rôle clé dans le développement durable des entreprises. Elles encourageant notamment les activités de financement vertes en orientant leurs  portefeuille de prêts vers les secteurs et les actifs à forte intensité de carbone et en facilitant l'acheminement des fonds vers les secteurs verts sur le marché des capitaux.

Crédit Agricole CIB s'engage activement à conseiller ses clients sur les opportunités de financement possibles dans leur démarche de décarbonisation et de développement durable. Nous sommes également l'un des principaux défenseurs du développement du marché de la finance durable avec différentes parties prenantes et dans de nombreux groupes de travail sur la gouvernance. Nous travaillons par exemple avec the Poseidon Principles pour le secteur du transport maritime, le groupe Aviation Climate-Aligned Finance pour le secteur de l'aviation et, plus récemment, les Sustainable STEEL pour le marché du fer et de l'acier.

En joignant nos efforts à ceux d'autres banques et institutions signataires, nous espérons soutenir les entreprises dans leur transition vers une économie à faible émission de carbone en renforçant leurs capacités et en développant les outils nécessaires ainsi que des cadres de reporting standardisés, notamment en matière d'émissions de gaz à effet de serre.

5- Comment contribuez-vous au mouvement d'action pour le climat à Hong Kong ? Quels sont les domaines ou les objectifs sur lesquels vous vous concentrez ?

En s'appuyant sur l'expertise de notre équipe locale à Hong Kong, qui est également le siège de notre équipe Sustainable Investment Banking Asia Pacific, Crédit Agricole CIB s'engage à aider Hong Kong à conserver son rôle de centre mondial et régional de la finance durable.

Nous sommes le seul membre français de l'Alliance for Green Commercial Banks à Hong Kong, dont la mission est de promouvoir et de favoriser les pratiques éoc-responsables des banques commerciales dans la zone Asie-Pacifique.

Depuis 2019, Crédit Agricole CIB est la banque de structuration conjointe et le coordinateur mondial de la série d'obligations vertes du gouvernement de Hong Kong. Notre mission consiste non seulement à canaliser les fonds pour permettre à Hong Kong d'atteindre son objectif d'émissions neutres, mais aussi à faire du pays un modèle pour la région.

6- La COP27 a souligné que l'objectif de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C est de plus en plus hors de portée. Quel message souhaitez-vous faire passer à nos jeunes lecteurs et à nos futurs dirigeants ?

Le changement climatique est déjà en marche et la décarbonisation et l'adaptation ne doivent plus être une possibilité mais bien une priorité pour les pays, les entreprises et les individus. L'avenir dépend des choix que nous faisons aujourd'hui, et nous avons besoin de jeunes leaders comme vous prendre des décisions éclairées pour un avenir plus vert.

Dr Martial Jaume
Coordinateur Développement Durable

Partager