Enseignement en filière française

Homologuée par le ministère français de l’Éducation nationale, la filière française dispense l’enseignement du programme scolaire français de la maternelle à la terminale. Les principes, les programmes et l’organisation du système éducatif français y sont mis en œuvre conformément à ceux dispensés en France, par des enseignants ayant tous exercé en France ou dans d’autres Lycées Français à l’étranger. Ainsi, nos élèves suivent une scolarité similaire à celle des enfants résidant en France et passent les mêmes diplômes : le Diplôme National du Brevet (DNB) en classe de troisième et le Baccalauréat français en classe de terminale. 

Les élèves de la filière française partagent les locaux avec ceux de la filière internationale créant ainsi une seule et même communauté. Par le partage et l’échange à travers les différentes activités proposées, tous les élèves s’enrichissent de la diversité des uns et des autres et l’apprentissage de l’anglais s’en trouve renforcé.

Notre objectif est d’offrir à chacun de nos élèves l’opportunité de réaliser son plein potentiel d’élève volontaire et indépendant, de citoyen responsable et ouvert sur le monde dans le respect des valeurs humanistes. Équipe de direction de la filière française

5 raisons de choisir la filière française

Une éducation à la française empreinte de valeurs citoyennes et humanistes

Intégrer la filière française du LFI permet de renforcer les liens de son enfant avec la France, d’assurer sa maîtrise écrite de la langue française et de lui inculquer les notions essentielles de la culture française et européenne afin notamment d’interagir avec sa famille francophone.

Un apprentissage académique offrant une large culture générale

La filière française offre une éducation académique riche où l’enseignement est majoritairement dispensé via le livre/le texte. Les élèves étudient aussi en petits groupes en fonction du niveau de l’élève et de la matière enseignée. La palette des enseignements du curriculum français est large (langues vivantes, histoire, sciences, philosophie) permettant l’acquisition d’une culture générale conséquente et l’apprentissage du sens critique.

Le choix du multilinguisme

Choisir la filière française, c’est faire le choix d’un parcours très international, ce qui constitue un atout majeur pour les études supérieures, la vie professionnelle et personnelle de votre enfant. L’apprentissage de la langue française est une stratégie gagnante avec 300 millions de francophones dans le monde et une porte d’entrée à l’apprentissage des langues latines. Avec l’enseignement renforcé de l’anglais ajouté à celui d’une autre langue vivante, nos élèves terminent leur scolarité parfaitement bilingues, voire trilingues.

Le baccalauréat, un diplôme mondialement reconnu donnant accès à toute option d’études supérieures

Chaque année, nos élèves rejoignent les meilleures universités et écoles supérieures, en France où les options sont renommées tout en étant accessibles financièrement, mais aussi dans le monde entier, notamment aux USA, au Royaume-Uni et au Canada. Ils y suivent des cursus très variés, après avoir mûri leur projet d’orientation avec le soutien d’une équipe dédiée de 5 personnes.

L’assurance d’une mobilité internationale sereine

L’appartenance du LFI au réseau AEFE (Agence pour l’enseignement français à l’étranger) garantit à votre enfant la poursuite de sa scolarité, sans examen de contrôle, sans incidence administrative, au sein d’un établissement public ou privé sous contrat d’État en France ou dans l’un des 535 établissements scolaires AEFE implantés dans 139 pays. 

Le cursus scolaire en filière française

La maternelle

L’école maternelle est une étape fondamentale dans la scolarité de l’enfant. Les compétences acquises dès le plus jeune âge, notamment au niveau linguistique, vont permettre le développement des futurs apprentissages.

La mission principale de la maternelle est de donner envie aux enfants d’aller à l’école pour apprendre, mais aussi pour développer et affirmer leur personnalité.

La maternelle est un lieu où les enfants vont apprendre ensemble et vivre ensemble. C’est là où les élèves découvrent les premiers principes de vie en société, et commencent ainsi leur formation citoyenne.

L’apprentissage s’articule autour d’une approche par le jeu adaptée à l’âge et aux capacités de l’enfant. Les enseignants favorisent l’évaluation positive dans laquelle l’enfant est directement impliqué pour identifier ses réussites.

Le programme d’enseignement est organisé autour de 5 compétences d’apprentissage :

  • Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions

Apprentissage linguistique en maternelle

  • Agir, s’exprimer, comprendre à travers l’activité physique
  • Agir, s’exprimer, comprendre à travers les activités artistiques
  • Construire les premiers outils pour structurer sa pensée
  • Explorer le monde

En maternelle, le curriculum s’articule autour de thématiques pédagogiques qui permettent la mise en oeuvre d’activités pour acquérir les 5 compétences précédemment citées. 

 

Le primaire

L’école primaire assure l’acquisition des fondamentaux : lire, écrire, compter et respecter autrui. Par un enseignement rigoureux et progressif, la priorité est donnée à la maîtrise de la lecture, de l’écriture, et des mathématiques, à la base de tous les apprentissages.

Le socle commun des connaissances, de compétences et de culture s’articule autour de 5 domaines dont la maîtrise s’acquiert progressivement de l’école élémentaire jusqu’au collège :

  • Les langages pour penser et communiquer : maîtrise de la langue française, apprentissage d’une langue vivante étrangère, initiation aux langages artistiques, mathématiques, scientifiques et informatiques…

Apprentissage linguistique au primaire

  • Les méthodes et outils pour apprendre : coopération et travail de groupe, organisation du temps de travail, utilisation des outils numériques, aptitude à rechercher des informations et à les vérifier…
  • La formation de la personne et du citoyen : prise de parole en classe, participation à la vie collective de l’école, éducation au développement durable…
  • Les systèmes naturels et les systèmes techniques : questionnement des élèves par l’observation du réel en sciences et technologie, appropriation des principes de santé par la pratique sportive…
  • Les représentations du monde et l’activité humaine : se repérer dans le temps et dans l’espace grâce à l’enseignement de l’histoire et de la géographie, enrichissement culturel à travers les arts, découverte de spécificités culturelles…
LES LANGAGES POUR PENSER ET COMMUNIQUER - Production d’un podcast par les élèves de CE2 autour des gestes simples pour aider à la protection de la planète dans le cadre de la Semaine des Lycées Français de l’Etranger.
LES MÉTHODES ET OUTILS POUR APPRENDRE - Participation des élèves de CM1 et CM2 au concours Castor Informatique qui vise à faire découvrir l’informatique et les sciences du numérique.
LA FORMATION DE LA PERSONNE ET DU CITOYEN - Organisation “grandeur nature” des élections des délégués de classe (campagne, posters, urnes et bulletins de vote...).
LES SYSTÈMES NATURELS ET LES SYSTÈMES TECHNIQUES - Mise en place d’espaces de jardinage et découverte des principes de la permaculture.
LES REPRÉSENTATIONS DU MONDE ET L’ ACTIVITÉ HUMAINE - Étude de l’évolution de la mode à travers les différentes périodes historiques et organisation d’un défilé par des élèves de CE2

Le collège et le Diplôme National du Brevet (DNB)

Le passage au collège marque une étape importante dans la vie de nos élèves avec notamment une nouvelle organisation spatio-temporelle (emploi du temps, changement de salle, …). Ils doivent également s’habituer à avoir un professeur par discipline, qui ont parfois des exigences différentes. Le rythme de travail au collège est plus soutenu qu’au primaire, et nos élèves doivent devenir de plus en plus autonomes. 

Au collège, l’ensemble des enseignements dispensés (français, mathématiques, langues vivantes, histoire-géographie, enseignement moral et civique, sciences et technologie, éducation musicale, arts plastiques, histoire des arts, éducation physique et sportive) s’appuie sur le socle commun des connaissances, de compétences et de culture.

Il existe plusieurs options en terme linguistique possibles : 

  • Mandarin 
  • Langues et Cultures Européennes (anglais) 
  • Section Internationale Américaine (SIA)

Apprentissage linguistique au collège

Le DNB évalue les connaissances et les compétences acquises à la fin du collège :  

  • 50% de la note finale :  évaluation en contrôle continu du socle commun 
  • 50% de la note finale : épreuves finales composées de 4 épreuves écrites (français, mathématiques, histoire-géographie, sciences) et une épreuve orale (histoire des arts)

Le lycée et le Baccalauréat

Le lycée représente un nouveau cap dans la scolarité. Non seulement les programmes sont plus denses, mais les élèves doivent faire des choix d’orientation plus précis et ils doivent également se préparer aux épreuves du baccalauréat. Autonomie et organisation sont les mots clés pour bien réussir son passage au lycée. 

La classe de Seconde permet une transition qui permet de préparer le choix de ses spécialités en classe de Première. Aujourd’hui, outre le socle de culture général, les élèves peuvent construire leurs propres parcours en fonction de leurs goûts et de leurs ambitions.

En Première comme en Terminale, tous les élèves étudient les matières du socle commun :

  • Français et Philosophie (Français en Première et Philosophie en Terminale)
  • Histoire et Géographie
  • Enseignement moral et civique
  • Langue vivante obligatoire (A) (Anglais)
  • Langue vivante obligatoire (B) (Espagnol, Allemand ou Mandarin)
  • Éducation physique et sportive
  • Enseignement scientifique

Les élèves de Première choisissent ensuite 3 enseignements de spécialité.

A l’issue du second trimestre de Première, les élèves devront choisir deux spécialités qu’ils poursuivront en Terminale. La spécialité restante sera évaluée au troisième trimestre de l’année de Première.

Les choix sont soumis aux contraintes des EDT et des profils des élèves.

  • Histoire Géographie, Géopolitique et Sciences Politiques
  • Humanités, littérature et philosophie
  • Langues, littérature et cultures étrangères (Anglais, sauf pour les élèves qui choisissent l’OIB)
  • Mathématiques
  • Numérique et Sciences Informatiques
  • Physique-Chimie
  • Sciences de la vie et de la Terre
  • Sciences économiques et sociales
  • Arts

Les élèves de Terminale peuvent également choisir un ou deux enseignements optionnels supplémentaires parmi deux menus :

  • Mathématiques Expertes, Mathématiques Complémentaires, Droit et Grands Enjeux du Monde Contemporain
  • Arts, Latin, Mandarin LV3
  • Section OIB
  • Section européenne (anglais)
  • Section Orientale

Qu’est ce que l’OIB Section Américaine ?

L’OIB section américaine est né d’un partenariat entre le ministère de l’Éducation nationale français et le College Board aux États-Unis.

L’OIB section américaine est une spécialisation dans le cadre du baccalauréat français. Certaines matières (littérature anglaise et histoire-géographie) sont enseignées et examinées en anglais, ce qui donne un diplôme bilingue et biculturel. Ce dernier permet d’accéder aux universités françaises comme américaines. 

L’OIB est un programme rigoureux qui vise à l’excellence académique, avec des standards élevés. La charge de travail demandé est conséquente. Cela représente 8 à 10 heures d’enseignement par semaine en anglais, dont 4 s’ajoutent à l’emploi du temps classique. Les universités peuvent être assurées de la maîtrise de l’anglais et du français des candidats OIB.

Apprentissage linguistique au Lycée

 

Le baccalauréat évalue les connaissances et les compétences acquises à la fin du lycée :  

Baccalauréat général : 

  • 40% de la note finale : évaluation prenant en compte les bulletins scolaires et les épreuves communes de contrôle continu 
  • 60% de la note finale : épreuves terminales 

Baccalauréat section internationale OIB : 

  • 50% de la note finale : évaluation prenant en compte les bulletins scolaires et les épreuves communes de contrôle continu 
  • 50% de la note finale : épreuves terminales (écrites et orales)