Article

L'incroyable visite de Matt Dickinson

Réalisateur. Écrivain. Alpiniste. Survivant. Ce sont des mots qui décrivent le seul et unique Matt Dickinson, la personne que nous avons eu l'honneur de rencontrer le jeudi 25 janvier.

Matt Dickinson fut le cinquième britannique à gravir la Face Nord de l'Everest. Il est venu au Lycée Français International pour parler aux élèves de Y7, Y8, Y9 et Y10. Il a parlé des expéditions qu’il a filmées et des livres qu’il a écrits. L’un d’entre eux raconte son ascension périlleuse de l’Everest pendant un blizzard qui a tué plusieurs alpinistes et les autres livres sont des romans qui sont pour la plupart situés dans l’Himalaya. 

Nous avons entendu des anecdotes amusantes sur un sujet normalement sérieux comme les gelures et les conditions difficiles du camp de base. Son exposé comprenait un grand nombre de photos et de vidéos de son parcours, ce qui a rendu l’expérience très vivante et nous a immergés dans le monde de Matt. 

Voici quelques faits intéressants que nous avons découverts:

  • L’Everest est la plus haute montagne du monde (mesurée depuis la mer), avec une hauteur de 8848 mètres.
  • La plupart des alpinistes meurent dans « La zone mortelle », qui est une zone très dangereuse à cause de sa haute altitude et donc son manque d’oxygène, ses températures et météo extrêmes, mais aussi ses dangereuses cascades de glace.
  • Nous avons aussi découvert certaines des causes principales de la mort sur l’Everest, par exemple:
  1. Les maladies liées à l’altitude, comme l’œdème pulmonaire de haute altitude
  2. Mourir des effets de l’épuisement et de blessures.
  3. Être tué ou blessé par des catastrophes naturelles comme des avalanches ou des tempêtes.

M. Dickinson a parlé du taux de mortalité sur Everest (environ 4% des alpinistes qui arrivent au sommet) par rapport à la montagne du Pakistan, K2 (environ 29%) et nous a posé des questions intéressantes sur le risque et ce que nous ferions dans certaines situations.

Après j’ai demandé l’opinion de mes amis.

Ashley en Y7 a dit "Ce qu'il a fait était vraiment cool, j'ai presque voulu aller au Mt Everest jusqu'à ce qu'il nous parle des risques et de son ami qui y est presque mort".

Nandini, également en Y7 a déclaré: «Je pensais que c'était plutôt cool qu'il ait eu le courage d’escalader et de prendre ce risque, mais c'était un risque mesuré et il l’a géré de façon intelligente".

Personnellement je pense qu’il est aussi très intéressant de voir comment il a réussi à changer de carrière autant de fois mais en poursuivant toujours ce qui le passionne.

Blanche en Y9 ajoute « Globalement, j’ai beaucoup aimé l’exposé de Matt Dickinson. Il m’a donné envie d’en apprendre plus sur le mont Everest, et peut-être même d’escalader des montagnes quand je serai plus grande et préparée. Néanmoins, sa présentation m’a aussi fait réaliser à quel point les montagnes en haute altitude peuvent être dangereuses, et par conséquent je ne me vois pas gravir des montagnes aussi risquées et hautes que l’Everest car le risque de mort est plutôt élevé ».

Nous avons tous, élèves comme enseignants, vraiment apprécié sa visite et irons certainement à la bibliothèque pour lire ses livres et en apprendre plus sur son périple.

 

Par Arielle R., Y8 and Blanche L., Y9