Article

Les Incorruptibles : lecture, dessin et correspondance pour les élèves de CW !

Le prix des Incorruptibles est un des rares prix littéraires jeunesse dont les jurés sont des enfants !

L’objectif est de susciter l’envie et le désir de lire aux plus jeunes à travers des sélections de livres de qualité.

Les élèves du CP au CM1 ont lu les livres sélectionnés à leur niveau et ont voté pour leur titre préféré.

En parallèle, les élèves de CM1 ont participé à un concours de dessin.

La consigne était d’illustrer une proposition ou une phrase extraite d’un livre de la sélection, choisie par l’association en charge de ce prix. Un jury d’illustrateurs a sélectionné les lauréats dont les dessins sont en ligne sur www.lesincos.com et seront récompensés par l’association.

Enfin, toujours dans le cadre de ce prix, la classe de CM1A a participé à l'animation nommée “le feuilleton”.

Comme les lecteurs du journal “L'Illustration” en 1907 qui attendaient chaque semaine la suite des aventures Rouletabille, les élèves de CM1A ont suivi les aventures d’un gentil vieillard encombré d’un grand nombre de bébés dont il ne sait que faire.

C’est Flore Vesco auteure de livres de littérature jeunesse qui s’est prêtée au jeu de l’écriture en feuilleton. Pendant 12 semaines les élèves ont reçu les chapitres de son roman en construction. C’était à chaque fois un plaisir de découvrir la suite du roman distillé petit à petit mais aussi l’occasion de correspondre avec un auteur en pleine écriture.

Flore Vesco répondait à nos questions et tenait compte des remarques des élèves qui n'étaient pas avares de commentaires et bonnes idées. Le roman nommé “Les 87 bébés” a ainsi évolué tout au long de notre échange.

Huit classes en France participaient à l’échange dont bien sûr le Lycée International Français de Hong Kong. L’animation “feuilleton” s’est terminée par un concours d’écriture, et c’est Alice L. élève de CM1A qui a remporté le prix, bravo à elle ! Un bon d'achat ainsi qu’un album offert par la librairie « Parenthèses » lui a été remis. Merci Parenthèses!