Article

A la découverte des splendides œuvres de nos élèves du cours IB « Arts Visuels »

Nous sommes très fiers de nos élèves de Y13 pour les superbes oeuvres qu'ils ont conçues dans le cadre de leur cours d'arts visuels de l'IB, enseigné par Mme Bezançon. Utilisant une grande variété de techniques allant de la peinture à l'huile à la couture, la photographie, la vidéo, et bien d'autres, ils ont créé une palette d'oeuvres singulières et personnelles qui valent vraiment le détour ! 

 

Cette année, 5 élèves au total (4 élèves high level et 1 élève standard level) ont suivi cet enseignement optionnel. Voici quelques mots sur chacun de leurs projets :
 

Zoe B. : « Mon Hong Kong »

« Ayant déménagé à Hong Kong à l'âge de trois mois, cette ville a été ma maison toute ma vie. Alors que je suis à l'origine française et allemande et que j'ai des liens étroits avec ces cultures par la langue, la famille et les traditions, ma vie à Hong Kong a façonné la personne que je suis aujourd'hui, et mes racines resteront toujours fortes ici. J'ai toujours considéré Hong Kong comme un endroit incroyablement unique, peut-être presque magique, avec une histoire internationale et un paysage environnemental riche. Pour moi, Hong Kong, c’est tout simplement chez moi, et MY HONG KONG vise à le montrer, à travers différents médiums et angles. »

Sasha D. : « Vanity »

« En grandissant à l'ère numérique, j'ai remarqué à quel point notre génération est égocentrique- comme si la vanité était devenue une tendance. Vivre dans un monde de téléphones mobiles, de selfies et d'apparitions sur les réseaux sociaux semble toujours être important voire souvent tourner à l’obsession. La création de cette exposition sur le thème de la vanité m'a permis de prendre du recul par rapport à ce que ma génération considère normal - la pression constante d'être confiant et de bien paraître - et d'analyser et de critiquer ce à quoi nous sommes arrivés en tant que société. »
 

Jenny K. : « Chagrin »

« Qu'est-ce qui vous vient à l'esprit lorsque vous voyez le mot « dépité » ? Cette émotion particulière en question est au cœur de cette exposition. Le dépit en tant qu'émotion incarne la détresse ou l'humiliation, en particulier à la suite d'un échec. De manière universelle, le sentiment de dépit est ressenti par tous les humains, qu'il soit personnel ou peut-être au niveau sociétal et apparaît dans de nombreuses situations que nous rencontrerons inévitablement. Avec ce projet, j'ai essayé de le représenter sous différentes formes et de lutter contre ses diverses manifestations tout en y ajoutant ma propre touche. Il y a de nombreuses pièces qui sont montrées qui évoquent réellement mes expériences personnelles et montrent la culture et le développement de ma réponse intuitive à un certain stimulus. »

Adrian Y. : « Time »

« Influencé par la transformation perpétuelle de Hong Kong, j'ai été inspiré pour capturer symboliquement sa modernisation rapide et sa culture en déclin. De l'environnement changeant de Hong Kong, j'ai été particulièrement attiré par son urbanisation rapide et ses réaménagements constants, qui impliquent tous deux la démolition ou la rénovation de vieux bâtiments et établissements qui ont autrefois défini cette ville, éliminant la culture incarnée avec elle. Il m'a semblé qu'il y avait un conflit entre l'ancien et le nouveau et avec la ville et la nature, conduisant à une désintégration des normes acceptées ces derniers temps. »

Agnes S. : « Injustices »

« Inspirée par la citation d'Albert Einstein, « Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui ne font rien », mon exposition découle de mes frustrations des injustices résultant de l'égoïsme humain et du manque d'attention à ses conséquences. Je vise à transmettre son effet domino, où chaque œuvre agit comme la cause de la suivante ; chacune est une injustice causée par l'égoïsme humain. »

 

Nous saluons la créativité de leur travail et l’immense travail qu’ils ont fourni pour mener à bien un projet aussi ambitieux !
 

Enfin, Sasha D. (également responsable du projet Couture 2019) nous livre son point de vue sur ce cours :

« L'exposition des arts visuels de l'IB est un événement que j'avais toujours hâte de voir quand j'étais plus jeune, et cette année, en tant qu’élève de ce cours, ce fut finalement mon tour de présenter mon travail.

Les autres élèves et moi travaillons à cette exposition depuis deux ans, et bien que nous comprenions qu'en raison de la situation actuelle de COVID 19, elle ait être annulée, nous sommes bien évidemment très déçus.

Cependant, nous avons tout de même eu la chance de présenter notre travail à l'école, donc je suis heureuse de cette exposition virtuelle. J'espère que notre art peut vous aider à traverser cette période pleine d’incertitude ! Et bien que ce ne soit pas ce que j'envisageais, voir tout mon travail exposé est extrêmement satisfaisant.

Le cours d'arts visuels de l'IB demande énormément de travail, mais vous donne également la possibilité d'explorer tout ce que vous voulez, ce que je n'avais jamais expérimenté auparavant.

Personnellement, j'ai pu me concentrer sur la mode, car l'année prochaine j'étudierai cette matière au London College of Fashion.

Dans l'ensemble, ce cours a été très enrichissant et je le recommanderais sans hésiter à tous ceux qui envisagent de le suivre. »