Article

La coupe des écoles, la World Scholar’s Cup

Par Akash & Rachel Y9

Se réveiller à 6h du matin le week-end n’est jamais facile. Mais c’est encore plus difficile quand on sait que l’on va à « une conférence pour intello ». Mais dès qu’on arrive à Po Leung Kuk Choi Kai Yau school, au milieu de nulle part, on réalise que ça va plus que de simples exercices et recherches. Quand on entre dans l’auditorium et que l’on voit les jouets éparpillés partout sur la scène, on se dit que la journée devrait être sympa. Quand les hôtes lancent l’événement en reprenant la chanson d’Ed Sheeran « Shape on you » et en utilisant des photos rigolotes dans leur présentation, on sait que ça allait être sympa. Et la journée a été très sympa. Certes la compétition académique, l’examen papier de 120 questions à choix multiples à compléter en 1h n’étaient pas des plus drôles. Mais le déjeuner qui a suivi, nous rassasiant de pates à la bolognaise et jouant au foot ensuite étaient définitivement amusant. La plupart d’entre nous étaient affamés à l’heure du déjeuner car nous avions enchainé l’épreuve de « persuasive writing » et le « Scholar’s challenge ». Après déjeuner, est arrivée l’épreuve du débat. Chaque équipe avait 3 débats sur des sujets associés au thème de l’année « un monde improbable ». Tout en pratiquant notre joute oratoire, nous nous sommes faits de nouveaux amis parmi les élèves des autres écoles, qui étaient nos opposants.

Le matin suivant, se réveiller à 7h est un bonheur total. L’esprit emprunt du chat de Schrodinger et d’une peinture de girafe nubienne, nous avons arpenté les couloirs de PLKCKY (oui plucky est un excellent surnom pour l’école), tout à fait confiant de cette journée à venir.

Tout d’abord, le « Scholar’s Bowl », une activité d’équipe dans laquelle mon équipe (Akash, Gabriel et moi) est arrivée la première (!!!). Le déjeuner a succédé, et la remise des lamas que tout le monde (oui tout le monde !) ne quittaient pas des yeux depuis les dernières 48h, puis est arrivé le « Scholar’s show » et le « Scholar’s debate », un spectacle  de talent et la mère de tous les débats dans lesquels les 8 meilleurs orateurs de HK (Ryan tu avais été super !) ont participé. L’heure de la remise des prix est alors arrivée, on avait vraiment l’impression qu’ils avaient sorti le grand jeu pour chaque nom projeté sur le grand écran, récompensant tout le travail fourni ces deux derniers jours par des médailles et des trophées. Notre équipe est arrivée 3ème à Hong Kong, avec d’autres équipes du LFI pas loin derrière nous. Beaucoup de candidats individuels du LFI sont arrivés dans les premiers de cette compétition et je peux définitivement dire que ce sera une des réussites de cette année !

Au bout du compte, nous (Akash et Rachel) pensons que WSC était (et est, et sera) une très belle expérience éducative qui nous a amené à nous ouvrir les yeux et nous poser des questions sur la société, sur ce qui s’est passé et se passe actuellement dans le monde et dans notre quotidien. Nous n’avons pas seulement développé des compétences académiques, mais également des aptitudes sociales et bien plus que nous ne pouvons imaginer.

Avec tous les participants du LFI allant à la compétition de Hanoi, nous allons gagner encore plus de médailles et de trophées (et de lamas !) que n’avons jamais gagnés. On promet !