Article

IPROMISE Student Story #4

Pourquoi je suis passionné de rugby par Lockie Peters

Je m'appelle Lockie Peters et je suis étudiant en Y11. Ma passion pour le rugby m’est venue en Australie à l'âge de 6 ans. A l’époque, j’y jouais avec mes amis d'école pour courir et m'amuser. J’ai véritablement commencé à m’intéresser au rugby quand je vivais en France, lorsque j'ai commencé à participer à de plus grands tournois, avec plus de monde. Cela fait dix ans que je joue au rugby et c’est une véritable passion. En ce moment, j’ai quatre entraînements de rugby par semaine, dont deux avec l'équipe nationale des moins de 16 ans en vue du prochain tournoi des 7's. J’y ajoute au moins 2-3 séances de gym par semaine pour développer la force et la condition physique requises.

J’ai appris qu’il fallait une discipline considérable et une excellente gestion du temps pour avoir la motivation de me dépasser physiquement pour être compétitif, tout en maintenant un programme d’études complet pour gérer au mieux ma préparation au IGCSE cette année. Je suis obligé de travailler de façon intelligente et efficace.

En octobre, j’ai eu la chance de participer à un stage d’élite à l’IRANZ (International Rugby Academy New Zealand). Là-bas, nous avions un programme d’entraînement, de nutrition et de récupération à temps plein, mais nous avons également suivi des cours de psychologie pour maximiser notre performance sur et hors du terrain. Ce sont d’excellentes aptitudes qui me servent dans ma vie de tous les jours et mes études.

Attentif

Le rugby m’apprend non seulement à équilibrer mes études et le sport, mais m’apporte aussi un répit nécessaire dans la vie scolaire. Je crois vraiment que se dépenser physiquement aide à gérer le stress et la pression des études. Cela crée un réseau d'amis avec lesquels nous partageons un centre d’intérêt. Les entrainements me maintiennent en forme, ce qui m’aide à réussir mieux au lycée car j'ai davantage d'énergie, et je me rends compte que la libération de la tension et le pur plaisir que je ressens quand je joue sont également excellents pour ma santé mentale.

Intègre

En jouant au rugby, de nombreuses influences m'ont encouragé et aidé dans ma progression en tant que joueur. Le rugby est un sport d'équipe et vous êtes donc constamment en train de travailler avec les autres. C’est la nature même du rugby d'offrir de nombreuses occasions de placer votre confiance en vos coéquipiers, aussi pour assurer votre sécurité – être soulevé lors d’un alignement de touche, soutenu dans un ruck, ou lors de vos efforts combinés dans une mêlée. Vous combinez constamment pour créer des opportunités et vous soutenir mutuellement. Le jeu de soutien est un élément-clé du rugby.

Ainsi, la confiance réciproque et un engagement partagé pour atteindre le même objectif font une grande part de l'aspect collectif du rugby. De même, mon rôle de capitaine d’équipe depuis 4 ou 5 ans requiert des compétences de leadership et de motivation, surtout quand il faut demander à l’équipe de puiser dans ses réserves lorsqu’elle est à bout de souffle et que le jeu est en notre défaveur. Le respect fait partie intégrante du rugby, respect sur le terrain pour l’arbitre ainsi que vos adversaires. Ici aussi dans mon rôle de capitaine, je dois souvent m’entretenir avec l’arbitre au nom de l’équipe sur des questions de jeu, et je dois m’assurer que je me conduis respectueusement dans l’intérêt de mon équipe, ce qui exige du sang-froid quand il y a beaucoup d’émotion. La définition d’équipe ne se limite pas à mes coéquipiers mais inclut également les entraîneurs et les managers qui m’ont encouragé à me perfectionner, ainsi que tous ceux qui soutiennent le sport sur le terrain et en-dehors.

Curieux

À IRANZ, j'ai eu l'immense privilège d'un entrainement individuel spécifique à ma position avec DJ Forbes (réputé être le meilleur joueur All Black 7's de tous les temps).  M’instruire auprès d'un entraineur aussi emblématique n'a fait qu'accroitre mon désir d'en apprendre le plus possible sur ce sport et les compétences exigées pour exceller.

Dans l’immédiat, je souhaite continuer à jouer à Hong Kong avec le club et l'équipe nationale par tranche d'âge, et j'espère intégrer l'équipe des moins de 19 ans l'année prochaine. Mon but est de me préparer à participer dans quelques années au championnat d'Asie des moins de 20 ans, puis je l'espère au championnat du monde des moins de 20 ans. Je souhaite continuer de jouer à haut niveau à Hong Kong ainsi qu'à l'université et après. Mais je sais qu'y arriver exige un énorme engagement et je veux être certain de pouvoir maintenir l'équilibre avec mes études pour m’assurer des options de carrière plus tard.