Article

Festival International des Jeunes Lecteurs de Hong Kong

Le FIJLHK est une opportunité fantastique de faire venir les écrivains directement dans les salles de classe. La semaine dernière pas moins de 3 auteurs sont venus parler à nos élèves de la filière internationale.

1. Oliver  Pommavanh est  écrivain, comédien et instituteur. Il a rendu visite à nos élèves de Y7 et Y8 le jeudi 9 mars. Au cours de sa présentation il a expliqué comment incorporer l’humour dans l’écriture, et a évoqué son enfance multiculturelle en Australie et son évolution personnelle en tant qu’écrivain. Retrouvez le blog d’Oliver sur http://www.oliverwriter.com/

Nos élèves ont éclaté de rire à maintes reprises face aux multiples anecdotes auxquelles Oliver a fait référence. Il a ponctué sa présentation de conseils sur la manière d’écrire des histoires humoristiques.

Il est GENIAL et tellement amusant, Eugene, Year 7

Il est hilarant, Gaelle, Year 8

Maintenant je veux lire ses livres à tout prix! Zoe, Year 7

C’était INCROYABLE! Peut-être qu’il pourrait écrire un livre de blagues la prochaine fois! Gaia, Year 7

2. L’auteur pour enfants Blair Reeve est venu 2 jours de suite pour parler à plusieurs groupes d’élèves.

Elèves de Y8: Aujourd’hui en cours d’anglais l’écrivain Blair Reeve nous a rendu visite pour nous parler de son livre ‘Greta Von Gerbil and her Really Large Lexicon’. L’année derrière il nous avait montré un autre de ses livres ‘Hogart the Hedgehog Turns Nink’. Ce dernier ciblait un public plus jeune et il avait alors décidé d’écrire un livre pour les pré-ados.

Au début de sa visite il nous a appris une liste de mots et nous a invité à deviner leur sens. Il nous a aussi lu deux de ses poèmes. J’ai trouvé intéressant que l’un d’entre eux, Concentre-toi, utilise des mots pour nous embrouiller et nous déboussoler, mais le but était que nous nous concentrions plus.

Le livre était très rigolo, nous avons appris plein de nouveaux mots et rapidement enrichi notre vocabulaire. Il y avait plein de mots que nous ne connaissions pas, ce qui parfois était déroutant, mais nous comprenions au fur et à mesure de la leçon. Notre classe était intriguée par les mots dénués de sens que Greta et Seamus McHamster employaient. Nous avons trouvé particulièrement amusant de décoder leur sens. Les illustrations de Chris Stapp étaient très évocatrices du texte auquel elles se référaient. Nous avons trouvé cool que l’auteur réussisse aussi à faire rimer son récit. Et pour conclure ce fut une experience sympathique de lire à nouveau un livre d’images parce qu’à notre âge nous n’en avons pas souvent l’occasion. Merci Mr Reeve!

3. L’écrivaine Stephanie Kuehn s’est penchée sur la représentation des troubles mentaux dans la fiction pour adolescents avec le premier groupe d’élèves (Y11) et l’écriture de romans à suspense/polars avec le second groupe d’élèves (Y10). Vous pouvez en apprendre plus sur ses 5 livres via le site http://stephaniekuehn.com/books/

Stephanie Kuehn est une auteure véritablement passionnée qui nous a appris l’art d’écrire des polars et de créer du suspense.  Elle nous a donné des conseils sur la manière de résoudre une énigme, susciter l’émotion chez les lecteurs et utiliser des narrateurs peu fiables. Audrey, Year 10.

Cela m’a beaucoup inspiré. Je sais à présent comment écrire une histoire si jamais j’en ai envie Adrian, Year 10

Elle a offert beaucoup de points de vue fascinants et alternatifs en ce qui concerne la littérature jeunes adultes. Caoimhe, Year 11.