Article

Etudier au Royaume-Uni ou dans une université anglophone: offres et conditions d'étude

Offres reçues des universités anglophones

Tout au long du premier trimestre les élèves de Terminale et Year 13 ont complété leurs dossiers de candidature pour les universités anglophones. En effet ces candidatures se font beaucoup plus tôt qu’en France. Les universités au Royaume-Uni sont généralement les premières à répondre, et doivent prendre leurs décisions avant la fin du mois de mars. Nous sommes très heureux d’annoncer que beaucoup de nos élèves ont reçu des réponses positives conditionnelles d’universités au Royaume-Uni et ailleurs. D’autres réponses arriveront au cours des prochains mois. Notamment pour les Etats-Unis, les élèves recevront des réponses début avril, pour le Canada ce sera entre mars et mai et pour Hong Kong de janvier jusqu’en été. Félicitations à ces élèves ! Découvrez ici les offres reçues jusqu’à présent.

Brexit et frais de scolarité au Royaume-Uni

Malgré la sortie de l’Union Européenne prévue en mars 2019, les universités britanniques ont garanti qu’elles maintiendront le système de frais de scolarité actuel pour les étudiants qui commenceront leurs études universitaires en septembre 2019 (c’est à dire les élèves actuellement en Première/Year 12). Cela veut dire l’un des deux statuts :

  • « Home/EU status » – actuellement un maximum de 9 250 livres sterling par an (à noter que la possession d’un passeport de l’UE ne garantit pas ce statut).
  • « Overseas status » - les frais varient par université et par discipline – environ 15 000 livres sterling pour des cours qui se tiennent dans des salles de classe ou amphi et plus pour des études dans le domaine de la santé ou qui nécessitent des apprentissages en laboratoire.

Pour les élèves qui commenceront leurs études universitaires en 2020 (élèves actuellement en Seconde/Year 11), les universités n’ont encore pas confirmé le système de frais de scolarité. Au pire, les résidents européens seront tous classifiés « overseas », mais il est possible que la peur d’une baisse du nombre de candidatures entraîne un compromis.

Bachelors enseignés en anglais en Europe (hors Royaume-Uni)

Les enjeux du Brexit et le nombre croissant d'universités européennes offrant des cursus en anglais ont conduit à une augmentation progressive du nombre de candidatures auprès de ces universités. Un avantage non négligeable est que les détenteurs de passeport de l'UE ont généralement le même statut que les résidents locaux. Ces cursus constituent une excellente opportunité pour obtenir un diplôme reconnu dans un cadre international - et souvent dans des villes européennes attrayantes. Les frais sont souvent une fraction de ceux au Royaume-Uni / États-Unis / Canada, et de nombreuses universités sont de qualité comparable à certaines des meilleures universités localisées dans ces pays anglophones. Au cours des deux dernières années, plusieurs élèves sont partis étudier aux Pays-Bas (Erasmus Rotterdam, Amsterdam, Leiden, Maastricht, Delft, Groningen, Utrecht), en Belgique (KU Leuven), en Suisse (EPFL) et en République Tchèque (Charles University). Pour en savoir plus

Des universités françaises qui proposent des formations en anglais
Le nombre de formations offertes en langue anglaise a augmenté, et voici quelques options à considérer.

  • Sciences Sociales 

Sciences Po offre des programmes en sciences sociales et sciences humaines en langue anglaise hautement sélectifs et de renommée internationale. Actuellement, Sciences Po surpasse Cambridge pour les sciences politiques. Les programmes enseignés en anglais sont basés à Reims (zone Europe-Amérique), au Havre (zone Europe-Asie) et à Menton (zone Europe-Moyen-Orient). Pour les résidents de l'UE, les frais de Sciences Po sont sur une échelle allant de 0 à 10 000 euros par an, en fonction du revenu familial.

  • Ingénierie + Technologie 

Ecole Polytechnique Paris a lancé un « Bachelor of Science » en langue anglaise en 2017, sur un campus à 20km de Paris. Il s’agit d’une formation hautement sélective et destinée aux meilleurs élèves français et internationaux. Ce diplôme est pluridisciplinaire mais aussi ciblé sur les maths et les sciences.

ECAM Lyon est le seul établissement en France à offrir un programme d’ingénierie en langue anglaise et à être accrédité par le CTI (Commission des Titres d’Ingénieur).

  • Business 

Paris-Dauphine a ouvert un campus à Londres en 2014 et propose un « Global Bachelor » enseigné en anglais en économie, gestion et sciences sociales.

ESCP Europe (École Supérieure de Commerce de Paris, parmi le top 5 des grandes écoles), propose un « Bachelor in management » (BSc) qui allie les disciplines du management aux sciences humaines et sociales, aux arts libéraux et aux langues, ainsi qu’au développement personnel. La première année est basée sur les campus de Londres ou de Paris, la deuxième année à Madrid, Paris ou Turin ou la troisième et dernière année à Berlin ou Paris.

IESEG – BBA (Bachelor of Business Administration)

KEDGE – BBA

NEOMA BBA

Paris School of Business BBA

Toulouse Business School BBA

  • Hospitality Management

Centre de Formation Alain Ducasse  - Bachelor in Culinary Arts

Vatel Nîmes - Bachelor in International Hotel Management

Rappel: n’hésitez pas à consulter le site de l’orientation (http://orientation.fis.hk/ ) pour plus d’informations sur les formations offertes dans différents pays, les procédures d’inscription spécifiques et les délais sans oublier le calendrier des événements (des universités et grandes écoles viennent faire des présentations au LFI ou à Hong Kong tout au long de l’année scolaire).