Événements

Année de la science

L’AEFE a décidé de placer l’année 2018-2019 sous le thème de la science, aussi bien les sciences de la vie et de la terre, de la chimie et de la physique, des mathématiques, des technologies que l’histoire de la science.

Les équipes pédagogiques du LFI ont donc lancé des projets impliquant les élèves tout au long de l’année et leur offrant des perspectives variées :

Femmes et Sciences

Partant du constat de la sous-représentation des femmes en sciences, le projet vise à susciter un intérêt auprès des jeunes filles et à informer tous les élèves de l’importance des femmes en sciences ces dernières décennies.

Le projet aura 4 temps forts :

  • Jeu de piste géant sur « Les découvreuses anonymes » : les élèves de BPR devront retrouver les portraits de femmes ayant marqué les découvertes scientifiques.
  • Débat en classe sur les représentations des métiers féminins versus masculins.
  • Rencontres avec des professionnelles scientifiques dans les domaines de l’industrie ou de l’enseignement, en partenariat avec des institutions comme Dragages, Veolia, HKU, HKUST…
  • Table ronde avec des personnalités scientifiques engagées sur cette thématique

La station météo et la serre

A destination des élèves du cycle 4 (5ème – 3ème), ce projet prévoit de déchiffrer les données issues d’une station météorologique installée sur les toits du campus BPR puis celui de TKO pour comprendre les conditions climatiques et les relier avec la construction d’une serre.

Les élèves construiront une serre à partir de bouteilles en plastique recyclées et installeront les plantations. L’analyse des données atmosphériques permettra de comprendre d’une part les conditions climatiques, et de les utiliser pour régler les conditions de la serre d’autre part.

Les océans et nous

Les élèves de 6ème en section européenne vont être sensibiliser à la pollution dans les océans à travers une triple approche : apprentissage des défis actuels en théorie & en pratique, analyse de données scientifiques issues de l’expédition de la goélette Tara et rencontre avec des experts. Par ces différentes approches en français et en anglais, les élèves deviennent acteur et capable de s’engager des problématiques auxquelles ils sont sensibles.